Il y a 33 ans, la chouette de Dijon était peinte en rose

Article publié le 8 février 2017

Le 8 février 1984, « une grand-mère outrée » a fait cette découverte. Le Bien Public était sur place, comme on le voit très bien sur la photo. En noir et blanc.

« C’est un scandale ! Ces quelques mots n’ont pas été prononcés par un homme politique, hier, au chevet de Notre-Dame de Dijon, mais par une grand-mère outrée de trouver, là, défigurée, « notre chouette porte-bonheur. Ils ont osé… Elle a déjà été noire puis bleue, mon Dieu la voici rose à présent, il y a de quoi se poser des questions! »

L’article paru dans l’édition du 9 février, un peu désuet du fait du manque de couleur dans le journal à l’époque, conclut: « Espérons qu’une main « digne » lavera de cette souillure le petit animal accroché au flanc de l’édifice religieux, afin que cessent les quolibets des braves gens du quartier et les touristes qui viennent y chercher la chance. »

chouette-dijon-rose

Coupure de presse tirée des archives de la Ville de Dijon, dossier coté US283

Publié par Jondi

Réagissez à cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *