Chargement Évènements

Découvrez la programmation du concert de rentrée à Dijon

La Ville a dévoilé le programme de ce grand concert gratuit. « La La Lib’ » n’est pas son nouveau nom, mais un simple slogan. L’événement, qui aura lieu le vendredi 31 août, marquera le lancement de la saison culturelle. Il rassemble à chaque édition près de 20 000 personnes (30 000 l’an dernier) sur deux scènes : place de la Libération et place du Théâtre.

Victime de son succès l’an dernier, les leçons ont été tirées : les organisateurs vont élargir la zone de sécurité, faire des filtrages plus en amont pour mieux permettre la circulation dans la zone du concert de rentrée. Au sein de ce périmètre, la jauge a été fixée à 21 000 personnes à un instant T : il risque d’y avoir des files d’attente à chacun des six points de contrôle, donc prévoyez de venir bien à l’avance en fonction des groupes que vous ne voulez absolument pas rater et soyez patients.

Six points d’accès : rue de la Liberté (à l’angle de la rue du Bourg), rue Philippe Pot, rue Chabot-Charny, rue Jeannin, rue Lamonnoye et rue de la Chouette (à l’angle de la rue de la Préfecture). Pour les piétons, le filtrage sera mis en place dans l’après-midi du 31 août.

 

Voir le plan en grande taille.

Toutes les infos pratiques en fin d’article.

12 groupes, 7 heures de live.
A l’affiche cette année (mis à jour avec les horaires) :

SCENE LIBERATION

18h-18h30 – Blue Orchid. Blue Orchid est un duo garage punk originaire de Clamecy et actuellement basé à Dijon. Amis de longue date, Le groupe composé d’Alex et Math donne dans un rock simple, efficace avec une énergie live électrique. Petits frères des Mississippiens de Bass Drum of Death surfant sur les vagues des Californiens de Wavves, Blue Orchid font un rock actuel puissant et turbulent !

18h45- 19h15 – Toxic Citizens. Une formation musicale dijonnaise, discrète mais néanmoins productive… Flow aiguisé et musique électronique seront au rendez-vous!

19h30-20h30 – Les Négresses Vertes. 1988 : En pleine effervescence du rock alternatif, parait l’album « Mlah » des Négresses Vertes. Il s’ouvre sur « La valse » suivi du fameux « Zobi la mouche », manifeste post punk du groupe et de « Voilà l’été ». Ceux qui ont assisté à leurs concerts se souviennent encore de la fusion musicale pleine d’énergie et d‘humanité qui se dégageait de leur spectacle, pour les autres, nous sommes heureux d’annoncer : Les Négresses

20h55-22h – Selah Sue. Chaude, puissante, profonde, légèrement éraillée, faussement fragile l’instant d’après… La voix de la jeune belge Selah Sue est unique et se fonde idéalement dans les mélodies reggae-ragga-soul.

22h25-23h25 – Eddy de Pretto. Inclassable, Eddy de Pretto aime se définir comme un artiste “non-genré”. Dans son E.P “Kid” sorti le 6 octobre, il se confie avec franchise sur des problématiques qui le touchent au quotidien : la débauche, la sexualité, la virilité, la technologie et les clichés machistes. Enfant de banlieue parisienne, Eddy de Pretto en garde l’amour du mot qui cogne. Scandant avec grâce des textes durs, avec une violence poétique… Un artiste clivant et décidément moderne.

23h55- 0h55 – Therapie Taxi. Dans un délicieux mélange de genres, la folk flirte avec l’électro, la rythmique est frénétique et les mélodies sont envoûtantes.

SCENE THEATRE

18h10-18h50 – Tchicky Monky. Nés en 1989, les Tchicky Monky ont donné environ 200 concerts explosifs en France, Allemagne, Suisse et Italie, jusqu’en 1997. Enfants du Mythique Café de l’Univers à Dijon, ils se sont réapproprié les styles de la musique jamaïcaine (ska, rock steady, reggae), ainsi que le ska Two-Tone. 17 ans plus tard, dans la force de l’âge, les acolytes du fameux ska-band relancent l’aventure. Enrichi de nouvelles compositions inspirées, coloré d’un enthousiasme communicatif, leur show se consolide au gré de concerts remarqués. La section cuivres roots et jazzy soutenue par une équipe rythmique imparable, l’inventivité complice des chanteurs/choristes, et un sens du groove viscéral font des Tchicky une belle locomotive à faire danser les filles, les garçons et les singes du monde entier.

19h05-19h50 – Son Little. Aaron Livingston, dit Son Little, est un musicien américain de rhythm & blues né à Los Angeles en Californie. Livingston est le fils d’un père pasteur saxophoniste et d’une institutrice. La profession de son père les conduit à voyager à travers les États-Unis, ce qui influencera sa musique qualifiée de « panorama de la musique américaine », mêlant ballades blues, soul, folk et mélodies rock.

20h10-20h55 – Corine. Corine, prénom délicieusement suranné qui pourrait bientôt nous revenir. Pourquoi ? Et pourquoi, pourquoi pas ?

21h20-22h15 – Kiddy Smile. Kiddy Smile, né Pierre Hache, est un artiste, producteur et disc jockey français. Il est notamment connu pour sa mise en avant du mouvement new-yorkais du voguing sur la scène parisienne ainsi que pour son militantisme LGBT.

22h40-23h35 – Biffty & DJ Weedim. Biftty a déboulé au grand jour avec des titres extrêmes et résolument weird (« C’est la boulangerie française / On va tous vous rendre obèses ») qui dynamitent les codes du rap de bitume, que maîtrise en expert DJ Weedim. Son père ayant été guitariste pour Ludwig von 88 ou Raymonde et les Blancs-Becs, Biffty semble réincarner l’esprit punk hors-limite.

23h45-0h45 – Vladimir Cauchemar. Dans la mythologie grecque, Vladimir défia Apollon à un concours musical. Le gagnant ferait ce qu’il veut du perdant… Les attentes de Vladimir étaient de nature sexuelle. Malheureusement pour Vlad Apollon gagna. 2500 ans plus tard, Vladimir revient pour nous hanter…

UN DISPOSITIF DE SÉCURITÉ ÉTENDU

Rappelons que la décision de maintenir le concert de rentrée a été prise en 2016 après une étude approfondie conduite par l’ensemble des services de l’État, de la ville de Dijon et des services de secours afin de s’assurer qu’une sécurité maximum soit garantie au public à l’occasion de cette manifestation. Renforcé dans le cadre du plan Vigipirate –Sécurité renforcée Risque Attentat-, le dispositif 2018 comptera également des mesures pour gérer plus précisément les flux importants engendrés par la fréquentation record que connait l’évènement. Des actions de prévention seront également intensifiées autour des nécessaires gestes de prudence pour éviter les débordements et prévenir les comportements dangereux.

Des zones de filtrage plus éloignées des scènes pour une régulation du public

Au nombre de six, les zones de filtrages seront plus distantes des deux scènes qu’elles ne l’étaient en 2017 afin de permettre une régulation plus fine des flux du public. En effet, et c’est un changement dans le fonctionnement du concert de rentrée, en accord avec les services de secours, une jauge maximum de 21 000 personnes à un instant T a été arrêtée. Des comptages entrées et sorties seront effectués pour veiller à ne pas dépasser ce seuil. Les agents de sécurité seront amenés à bloquer les flux de public si cette jauge est atteinte. Ces consignes, si elles sont susceptibles de générer des déceptions pour des personnes qui se verraient tenues d’attendre, n’ont pour but que d’assurer le bon déroulement de la manifestation et seront impératives.

Pour les piétons, le filtrage sera mis en place dans l’après-midi du 31 août. Personne ne pourra accéder au site du concert sans avoir franchi les points de contrôle. Il est donc recommandé de prendre ses dispositions le vendredi 31 août pour accéder au périmètre sécurisé et de ne pas se munir de sacs volumineux dont le temps de contrôle est plus long.

Les six points d’accès seront situés :

Rue de la Liberté à l’angle de la rue du Bourg
Rue Philippe Pot
Rue Chabot Charny
Rue Jeannin
Rue Lamonnoye
Rue de la Chouette

Le périmètre piéton étendu tout autour des deux scènes

Du fait de l’éloignement des zones d’entrée des deux scènes, un périmètre piéton plus important sera arrêté dans l’hypercentre ce qui engendrera des restrictions de circulation et de stationnement (fermeture à la circulation et au stationnement pour partie dès le mercredi 29 août et entièrement le vendredi 31 août – réouverture progressive à l’issue du concert).

Une sécurité renforcée rue Vaillant vers la scène Théâtre

La colonne Morris sera temporairement retirée et un échafaudage bardé de tôle sera érigé en vue d’empêcher l’accès aux espaces verts autour de la Nef, de sorte que le public ne tente pas d’escalader ces espaces dangereux.

Une campagne de prévention autour des comportements à adopter

Des messages de prévention sont relayés sur les écrans bus et tram Divia ainsi que sur les réseaux sociaux du concert. Ils seront également diffusés sur les écrans géants le soir du concert. Des bouchons d’oreilles et une Z-card sur laquelle figureront les horaires de passage des artistes, l’implantation des secours, des consignes pour les casques de vélo ou de moto, du bar à eau, des toilettes et du stand de prévention tenu par l’ANPAA (Association Nationale de Prévention en Addictologie et en Alcoologie), seront distribués à chaque point d’entrée. À leur départ, les spectateurs se verront offrir un éthylotest.

Le nombre de policiers municipaux et d’agents de sécurité sera renforcé (25 policiers municipaux et 140 agents de sécurité).
Le dispositif opérationnel de sécurité civile sera également adapté à l’évènement avec 20 secouristes ainsi qu’une coordination des secours par un PC organisation au plus près de la manifestation. La ville de Dijon, la préfecture et les organisateurs rappellent enfin que la sécurité est l’affaire de tous. Chacun peut et doit se montrer vigilant vis-à-vis de comportements suspects et en aviser immédiatement la police nationale.

La ville de Dijon, la préfecture et les organisateurs comptent également sur les spectateurs pour adopter des comportements appropriés à leur sécurité et à celles des autres afin que le concert de rentrée reste l’événement populaire et familial que le maire, François Rebsamen, a souhaité créer en 2002.

LA MOBILITÉ PENDANT LA SOIRÉE

DiviaMobilités se joint également à la fête et met en place un service bus et tram exceptionnel pour le concert de rentrée :

 Lignes T1 et T2 du tram prolongées jusqu’à 1 h 30 place Darcy
 Lianes 3 à 7 prolongées jusqu’à 1 h 30
 La ligne « Pleine Lune » prendra le relais de 1 h à 6 h du matin entre République et Université
 « PASS Soirée » au tarif de 2,10 € permettant de voyager à volonté de 19 h à 6 h le lendemain

matin sur le réseau DiviaMobilités

Le passage des bus sera impossible place du Théâtre : une déviation sera mise en place dès le jeudi 30 août au matin (dès le début du service) et jusqu’au samedi 1er septembre à 16 h, pour la Lianes 6, la ligne B11 et City.

La présence sur le terrain des agents Divia sera bien entendu renforcée, notamment aux stations « Darcy » et « Godrans ».
Pour en savoir plus : www.divia.fr

QUELQUES INFORMATIONS PRATIQUES

Un fléchage sera réalisé pour guider le public et des bénévoles identifiés se chargeront d’accueillir les spectateurs.

Plusieurs stands seront installés dans la cour d’Honneur de l’hôtel de ville dont le bar à eaux de Suez, le photocall d’Orange, le stand de la Ville qui présentera l’AMACOD (l’antenne municipale et associative de lutte contre les discriminations) et distribuera éthylotests, préservatifs et bouchons d’oreilles ainsi que le stand de Zutique productions.

Un service de nettoyage mis en place par la ville de Dijon interviendra pendant et après la manifestation. Des poubelles, tout spécialement installées pour la soirée, seront à la disposition du public ainsi que des toilettes qui seront situées cour d’Honneur, rue Lamonnoye et rue des Bons Enfants.

La ville de Dijon installera deux plateformes pour permettre au public à mobilité réduite d’assister au concert dans les meilleures conditions : l’une rue de la Liberté, le long des grilles de la cour d’Honneur, côté rue Rameau, l’autre place du Théâtre.
Ces personnes disposeront d’un accès facilité aux concerts par un passage qui leur sera réservé à l’angle de la rue des Forges et de la rue Notre-Dame, devant la halte-garderie centre-ville.

La ville de Dijon rappelle que sont interdits à l’entrée du concert, et donc confisqués, les objets suivants : les bouteilles en verre, en plastique ainsi que les canettes, les boissons alcoolisées, les casques de vélo ou de moto (des consignes sont prévues aux points de filtrage à cet effet), les sacs volumineux, les boîtes métalliques, les objets contondants ou tranchants, les camelbacks, les aérosols et autres objets jugés dangereux.

Les vélos, scooters, skates, rollers ainsi que les animaux sont interdits dans le périmètre de sécurité du concert de rentrée.

Toute l’année sur Jondi, des centaines d’événements dans notre rubrique musique-concert.

Photo © Eddy de Pretto

Publié par Jondi

Réagissez à cet événement

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *