Chargement Événements

Concert de rentrée à Dijon : le programme 2017

vitalic
Agrandir la carte des lieux liés

Chargement de la carte ...

La Ville de Dijon a dévoilé ce lundi matin la programmation du traditionnel concert de rentrée, le vendredi 1er septembre. Pour cet événement gratuit ouvert à tous, deux scènes sont installées: place de la Libération et place du Théâtre.

« Mais je vois, chère Marie-Ange, que vous êtes impatiente de découvrir le programme. » Le voici, complet, avec les lieux exacts et les horaires de passage.

Scène place de la Libération:

• 18h50-19h20 – 11 Louder : « 4 imbéciles qui font de la musique ensemble, j’appelle pas ça un groupe ! » – Bono de U2. Mais à force d’y croire très fort depuis 2010, 11 Louder arrive quand même à créer l’illusion. Plus de 120 concerts dans toute la France (sauf dans la Creuse, quand même) et à l’étranger : Grèce, Belgique, Suisse, Bretagne, etc. et des plateaux partagés avec des artistes tous plus sympathiques les uns que les autres : Lofofora, Triggerfinger, Dallas Frasca, the Inspector Cluzo, Mörglbl, etc. Au niveau du son, quand on leur dit « Motörhead? », ils répondent « oui, mais pas que! » et aussi parfois « et une pinte avec ça, s’il te plaît. » Après 3 essais discographiques (demo, EP, 45t 2 titres), 11 Louder sort son premier album Monkey Business en octobre 2016. Du Rock’n’Roll enregistré dans une des meilleures usines du genre, le Warmaudio et masterisé par Jason Livermore (NOFX, Zeke, Comeback kid…). Et si vous n’aviez pas compris que «11 Louder » faisait référence à la célèbre scène de l’ampli dans le Spinal Tap de Rob Reiner de 1984, foncez le voir!

• 19h40-20h30 – Fishbach (pop, rock, électro-pop français). Comparée à notre chère Catherine Ringer, Flora Fishbach est la petite prodige des festivals français. On a pu la retrouver à Marseille dans le festival Avec Le Temps, au Printemps de Bourges, à Reims pour la Magnifique Society, à Charleville-Mézières (sa ville d’origine) lors du Cabaret Vert et la liste est encore bien longue…

Choisissant de modifier son patronyme pour utiliser le nom de scène Fishbach, elle a 25 ans et est déjà auteure compositrice interprète d’un style situé entre new wave et pop. Et ça fait son effet! Elle a sorti son premier album A ta merci en 2017 et fait une tournée en France, au Royaume-Uni, en Belgique, au Canada, en Suisse, en Allemagne…

• 20h50-21h40 – Her : Her viennent de sortir leur deuxième album « Tape #2 ». « Dans la continuité de notre première Tape qui parlait des femmes, de la féminité et d’une relation amoureuse, nous évoquons cette fois-ci l’amour, dans ses différentes formes. C’est à dire l’amour maternel, l’amour entre un parent et son enfant, et l’amour fraternel. Chaque morceau a sa propre signification et nous souhaitons que vous vous sentiez libre d’interpréter nos paroles et nos mélodies selon vos sentiments. Nous avons puisé au plus profond de nos âmes pour écrire cette Tape #2, et nous espérons que notre musique vous permettra de ressentir ces vibrations que vous souhaitions transmettre. Rappelez-vous d’une chose, « l’amour c’est donner ce qu’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas » (Jacques Lacan) » (Her)

• 22h-23h20 – Catherine Ringer. L’interprète de Marcia Baila c’est bien elle! Cette chanteuse et multi-instrumentiste française nous a bercés avec le rock des Rita Mitsouko dans les années 80, groupe qu’elle formait avec son défunt mari Fred Chichin. Mais à bientôt 60 ans, Catherine Ringer vit sa musique à travers les festivals (Grain de Sel, Cabaret Vert…) et présente un nouvel album, actuellement en masterizing.
Cette dame va enflammer les scènes de concert françaises pendant tout l’été et terminera en beauté par notre Concert de Rentrée 2017. Cela fera deux éditions que nous accueillons la famille Ringer dans notre boucle dijonnaise, car vous vous rappelez du groupe Minuit qui avait ambiancé la place de la Libération l’an dernier? Eh bien il est composé de Simone Ringer et Raoul Chichin: ses enfants.

• 23h50-1h00 – Vitalic : Vitalic de retour au bercail! Pour ceux qui ne le connaissent pas, Pascal Arbez-Nicolas est un artiste dijonnais de musique électro. Et c’est en venant écouter les Daft Punk à l’An-Fer à Dijon (oui oui, ils ne portaient pas les casques mais étaient bien là) que ce musicien de formation classique a trouvé sa voie dans l’électro. Son premier tube c’est La Rock 01 et son succès lui donne envie de fonder, en 2001, son propre label électro Citizen Records (basé à Dijon).
Sa renommée est française mais surtout mondiale : il a fait des tournées en Europe et aux Etats-Unis. Le 23 mars dernier, il remplissait l’Olympia et on le retrouvera sur des festivals tels que le Sonar Festival de Barcelone, les Solidays de Paris, le festival de Dour, les Vieilles Charrues, la Magnifique Society entre autres.

Scène place du Théâtre:

• 18h10-18h50 – Mansour et Sunugaal : musique franco-sénégalaise. Guitariste et compositeur Christian Mansour chante en français et en wolof (langue parlée au Sénégal). En 2010, son premier album Sunugaal a été enregistré à Dakar au studio Bleu par Papys N’Diaye et au studio Triphon à Dijon par Robin Mory, mixé à Paris par Philippe Brun et mastérisé par Raphael Jonin.
Le second album  » Ici Là-bas  » est sorti en juin 2016.

• 19h20-20h10 – Cléa Vincent : Faussement naïves, les mélodies attrape-coeur de Cléa Vincent se révèlent d’une honnêteté déconcertante. Toujours directe et spontanée, cette trentenaire parisienne perpétue la tradition de la variété française, école Michel Berger. Interprétées principalement au piano, ses chansons, légères en apparence, se montrent vite aussi entêtante qu’addictives. A cette orchestration minimaliste et solaire, Cléa Vincent ajoute une discrète touche d’électronique qui finit de charmer son auditoire. Une occasion parfaite de visiter son « Château perdu »

• 20h30-21h20 – Juliette Armanet (chanson française). Cette auteure compositrice et interprète, jeune artiste passionnée de piano de 33 ans, commence à composer dès ses 14 ans. Orientée vers un parcours littéraire et théâtral, elle devient journaliste pour Arte et France Culture. Ce qui donnera un tournant à sa carrière, c’est l’année 2014, quand elle gagnera le concours de musique organisé par les InRocks, le InRocks lab 2014. Suite à cette victoire, elle sortira un EP en 2016 intitulé Cavalier Seule puis un premier album en 2017, du nom de Petite Amie chez le label Barclay.
Dans cet album à l’allure électro-pop, coréalisé avec Marlon B et Antoine Pesle, on se retrouve envoûtés par des sonorités qu’on aurait entendues dans les titres de Sheller, Sanson ou encore Barbara. Mais il ne faut pas se laisser avoir par son côté tendresse car notre Juliette Armanet est une vraie reine de cœur qui nous fait passer par des mélodies suaves au piano-voix avec des textes profonds comme des titres bien plus électro-pop.

• 21h40-22h40 – Petit Biscuit (électro) : Il n’a que 17 ans! Mais ça, vous le saviez déjà car il s’agit de Petit Biscuit, l’artiste prodige que vous entendez sur toutes les stations de radio, qu’on met à chaque soirée, chaque apéro posé… Si je vous dis Sunset Lover? C’est son plus gros tube qui compte plus de 34 millions de vues sur la chaîne Youtube de son ami Thomas @electroposé! On peut dire qu’il a du succès et fait l’unanimité. Mehdi Benjelloun (de son vrai nom) est originaire de Rouen et commence à composer à 12-13 ans dans sa chambre avec son synthé. Et depuis, il fait les plus grosses scènes en France et à l’international: il revient d’une tournée aux Etats-Unis comprenant San Francisco, Washington, Denver, Atlanta, le quartier de Brooklyn… Une carrière qui commence avec du lourd et nous on vous l’offre sur notre scène place du Théâtre.
Voir sa chaine youtube et son compte soundcloud.

• 23h-23h50 – Roméo Elvis X Motel (rap): Ce Bruxellois de 24 ans à la voix rauque aime se qualifier de « Snoopy sympa relativement chouette et top ». Et on adhère totalement à ce rappeur francophone! Il a déjà fait ses preuves en France, au Luxembourg et en Belgique lors de ses tournées précédentes et vous avez pu le voir sur les programmes du festival de Dour, du Printemps de Bourges et aussi lors du festival GénériQ de La Vapeur, à la Péniche Cancale. Il vient tout juste de sortir son quatrième EP avec Le Motel, son beatmaker.
Après être passé par le bon vieux rap oldschool, il se dirige vers des sonorités plus actuelles, tout en suivant ses influences musicales que sont Alpha Wann (issu de 1995) et Fuzati (leader du Klub des Loosers). Pour vous donner un avant-goût, vous pourrez le retrouver sur la scène place du Théâtre!

• 0h00-0h50 – Lorenzo. Si vous avez déjà entendu l’expression « mamène », sachez que c’est ce rappeur breton, ce petit Rennais, qui l’a mis à la mode. Il se considère comme « L’Empereur du Sale » et relate le politiquement incorrect dans ses chansons controversées et qui attirent les divergences d’opinions; Il aime choquer, est dans la provocation et ça plaît à ses fans qui sont des milliers à venir le voir en concert et à regarder ses différentes vidéos et clips sur Youtube qui comptent plusieurs millions de vues!
Récemment, il a enregistré une mixtape gratuite avec ses amis d’enfance du collectif Columbine et il a reçu un énorme succès avec plus de 1,5 million de vues et plus de 85000 téléchargements, mais ce rappeur hard-core reste cependant en solo. Dernièrement, il était au festival de la Magnifique Society à Reims, il sera à Toul dans le cadre du festival Le Jardin du Michel, aux côtés de Feder et Little Big, à Nice pour le festival Crossover, à Paris à la Maroquinerie…

Photo © Vitalic

TOUTE L’ANNEE découvrez des dizaines de concerts à venir à Dijon dans notre rubrique musique-concerts!

Publié par Jondi

Réagissez à cet événement

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *