Chargement Évènements

Italiart – Exposition – « Le fond de l’air est noir »

Du lun 5 mar 2018 au sam 31 mar 2018 14h00 - 22h30 Gratuit Mac Callaghan

Exposition du 5 au 31 mars 2018 (du mardi au samedi de 14h à 22h30).
Exposition photo de Simon P. Laurent.

Dans le cadre du 12e festival Italiart.

Présent sur toutes les bouches depuis de trop nombreuses années, le réchauffement climatique est devenu maintenant un des problèmes majeurs de notre société.
Parmi les causes de ce réchauffement, il y a l’effet de serre.
La production de gaz d’effet est liée à notre activité humaine.
Le problème est la pollution liée aux usines,
Le problème est la pollution liée aux la circulation automobile. La seule circulation routière est responsable en 2004 d’environ 13 % des émissions mondiales de CO2, le principal gaz à effet de serre (GES). Or, les GES participent au réchauffement du climat planétaire, ce qui met gravement en danger la stabilité de nos sociétés.
Les transports sont responsables de près de 20% des émissions équivalent CO2 (Agence européenne pour l’environnement, 09/2007). Même si la moyenne européenne des émissions de CO2 sur les voitures a baissé de 25 g/km en 10 ans, cela ne suffit pas à compenser l’augmentation régulière du nombre de véhicules en circulation. La voiture particulière génère à elle seule 54,7% des émissions dues aux transports routiers et représente au global 14,4% des rejets de CO2 (CITEPA/CORALIE format SECTEN, 05/2011 ; les chiffres du transport, édition 2009). Toutefois, avec une moyenne des émissions des véhicules vendus en France en 2006 qui est de 149 gCO2/km, soit une baisse de 3 grammes de CO2 par kilomètre par rapport à 2005, la France se place parmi les meilleurs d’Europe (ADEME, 05/2007). Notons qu’en 2007, la moyenne des émissions du parc automobile français reste de 176 g de CO²/km.
Nous sommes le problème.
La série de photographies vise à mettre en évidence l’impact de notre présence dans le monde, le résultat de notre activité comme nuisance écologique. Le traitement photographique de ce sujet sera comme à mon habitude à la croisée des chemins entre l’art et peinture, la photographie et le graphisme. Ici, nous essayons d’envisager chaqueimage comme étant une peinture – un véritable tableau, sujet à l’émotion. Nous traiterons aussi le sujet sous la forme de documentaire.

Source et illustration : Ombradipeter

Publié par Jondi

Réagissez à cet événement

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *