Chargement Évènements

Les Nuits d’Orient – Exposition « Et c’est ainsi que notre richesse est volée… »

Exposition du samedi 1er au vendredi 28 décembre 2018. Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h à 18h, mercredi de 10h à 17h.

Dans le cadre du festival Les Nuits d’Orient 2018.

Exposition photographique de Thérèse Di Campo.

Une exposition réalisée par les habitants d’Imider au Maroc, en collaboration avec Thérèse Di Campo, photojournaliste dijonnaise, basée au Maroc depuis 2015.

Imider, un petit village berbère du Moyen Atlas au Maroc est touché par la pauvreté. Depuis sept ans, les habitants protestent contre une puissante société qui exploite, près de leur village, une des plus grandes mines d’argent d’Afrique. L’origine de l’indignation ? La richesse hydraulique d’Imider a disparu. Depuis 2011, l’eau ne coule plus dans les robinets. L’agriculture de subsistance se meurt tandis que la terre est polluée par les rejets de l’activité minière.
Après des manifestations réprimées, les villageois se rendent sur le Mont Alban, à 1 500 mètres d’altitude, pour fermer une des valves d’eau qui alimente l’activité minière. Un camp de résistance permanent est né sur le Mont Alban. Organisation de grandes assemblées, désobéissance civile, rédaction d’un cahier de revendications sociales : une lutte pour la vie et pour l’eau s’est enracinée… Les indignés d’Imider vous invitent à découvrir leur lutte à travers cette exposition.

Espace Baudelaire : 03 80 40 06 10 – espacebaudelaire@leolagrange.org
Gratuit
Il est conseillé de contacter l’établissement pour s’assurer de l’ouverture de l’exposition avant de s’y rendre.

Vernissage le samedi 1er décembre à 18h.

Espace Baudelaire | Thérèse Di Campo | Omar Moujane | Les habitants d’Imider

Source : Ville de Dijon – photo © Thérèse Di Campo

Publié par Jondi

Réagissez à cet événement

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *