Chargement Évènements

Rencontre avec Anna Karina + « Vivre ensemble »

« Vivre ensemble », tourné entre le Quartier latin de Paris et les rues du New York underground. Avec Anna Karina et Michel Lancelot.
Projection suivie d’une rencontre avec Anna Karina.

« Vivre ensemble », de Anna Karina (France, 1973 – durée : 1h30 – Int-16ans – version restaurée). Avec Anna Karina, Michel Lancelot, Gérard Pereira, Viviane Blassel, Monique Morelli, Bob Asklöf
SYNOPSIS :
Alain, la trentaine, est professeur d’histoire et mène avec Sylvie une vie bien rangée. A Saint-Germain-des-Prés, il rencontre Julie, femme fantasque et très libre, et quitte peu de temps après Sylvie. L’insouciance le gagne : souvent absent à ses cours, il finit par ne plus aller travailler. Julie décide de partir en vacances avec lui à New York, où, en pleine vie de bohème, elle lui annonce qu’elle est enceinte. De retour à Paris, Alain a beaucoup changé ; il boit, se drogue, et passe de boulot en boulot. L’arrivée de l’enfant change également Julie, qui devient plus sérieuse et travaille. A la suite d’une querelle, Alain part ; il s’installe chez Jacky, un copain. Julie, apprenant son état de délabrement par une amie, part à sa recherche.

Anna Karina commence sa carrière au Danemark, où elle chante dans des cabarets, travaille comme mannequin et joue dans des publicités et des courts métrages. Elle vient à Paris à l’âge de 17 ans et y rencontre Coco Chanel qui l’incite à changer de nom. C’est à cette époque qu’elle est repérée par Jean-Luc Godard, alors journaliste aux Cahiers du cinéma. Elle jouera dans nombre de films de Godard. En 1961, elle obtient le prix de la meilleure actrice au festival de Berlin pour son interprétation du personnage d’Angela dans Une femme est une femme. La carrière d’Anna Karina ne se limite pas aux films de Godard, et elle obtient nombre de succès dans ceux d’autres réalisateurs. Sa prestation dans Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (1967) de Jacques Rivette est même considérée par certains comme la meilleure de sa carrière. Anna Karina sera dirigée par Visconti dans L’Étranger (aux côtés de Marcello Mastroianni) mais aussi par Cukor, Schlöndorff, Fassbinder, Ruiz ou encore Demme. En 1973 elle fait ses débuts de réalisatrice avec Vivre Ensemble dans lequel elle joue également. En 2007, elle réalise, au Québec, un road-movie nommé Victoria, dans lequel elle interprète le rôle principal. Parallèlement, Anna Karina mène une carrière de chanteuse. En 1967, elle rencontre un grand succès avec Sous le soleil exactement et Roller Girl. Ces titres sont extraits de la comédie musicale Anna de Serge Gainsbourg. Elle y chante sept morceaux aux côtés de Gainsbourg et Brialy. En 1999, elle a enregistre avec Philippe Katerine un album intitulé Une histoire d’amour.

Tarifs habituels (plein : 8€). Pré-ventes à l’accueil du cinéma.

Source : Cinéma Eldorado

Publié par Jondi

Réagissez à cet événement

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *