Dijon – La cigogne de la rue Amiral-Roussin

Article publié le 9 août 2016

"A l'enseigne de la cigogne", rue Amiral-Roussin. Photo © BC - Jondi

« A l’enseigne de la cigogne », rue Amiral-Roussin. Photo © BC – Jondi

L’échassier-tu? A Dijon, sur la façade du 42, rue Amiral-Roussin, subsiste un cartouche en pierre vieux de près de 300 ans. « A l’enseigne de la Cigogne » (on peut encore lire l’inscription en dessous) désignait la faïencerie d’un certain Jean Sigault.

« La famille des Sigault était alors une pépinière de faïenciers. M. le docteur Marchant, dans ses Recherches sur les faïenceries de Dijon, signale François et Bernard Sigault qui tenaient boutique de faïence dans la rue Maison-Rouge, mais il ne parle pas de Jean. Celui-ci s’était installé, en 1723, à côté de l’imprimeur Defay pour y ouvrir aussi boutique de faïence; et son commerce était prospère puisqu’on le taxait, en 1728, à 33 livres de taille alors que Defay n’en payait que 15 livres. Or, voyez ce qui subsiste sur la façade de Sigault: l’enseigne de la Cigogne sculptée en pierre dans un élégant cartouche; et le rapprochement de Sigault et Cigogne ne vous paraît-il pas suggestif? » 

Source: Eugène Fyot, Dijon, son passé évoqué par ses rues, librairie Damidot, Dijon, 1927.

Publié par Jondi

Réagissez à cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher un événement
Expositions à Dijon

Retrouvez sur notre page dédiée toutes les expositions en cours et à venir à Dijon.

Toutes les expositions
Suivez-nous !
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram