Dijon: les meilleurs bars pour jouer au baby-foot

Article publié le 24 avril 2015

Jondi vous donne le top 5 des baby-foots à Dijon. © Bertrand Carlier - Jondi

Jondi vous donne le top 5 des baby-foots à Dijon. © Bertrand Carlier – Jondi

Idéal pour faire des rencontres impromptues, le baby-foot se fait rare dans les bars de Dijon. Pour toi v’là un topo des lieux où tu peux t’exercer. Parce qu’avant d’être bon au baby, il faut du temps, de l’entrainement, faire de la monnaie de 50ct et surtout accepter de se prendre un certain nombre de branlées. 

Par Pierre-Loup Vasseur

5 – Café de l’Univers

47, rue Berbisey — tél. : 03 80 30 98 29

Ouverture : Du lundi au samedi de 17h00 à 2h00.

Marque : Bonzini (date de 1990).

Nombre de balles : 11.

Nombre de points : 10 points.

Prix de la partie : 0,50€

Prix de la bière la moins chère : 2,50€ la Campus.

La rue Berbisey possède son spot avec un baby-foot situé entre les murs du Café de l’univers. Oui, ce baby-foot date de 1990, on le reconnait par son aspect plus old school et sa couleur bois foncé. Malgré son âge, il conserve encore toute sa superbe. Mise à part la canne des défenseurs rouges, légèrement brayée, les autres barres coulissent allègrement. Ce Bonzini crache de ses vétustes entrailles de très belles balles qui vous laisseront apprécier l’équilibre plat du terrain. Sans être sur le passage, cette belle antiquité se trouve au coeur du bar, où de nombreuses personnes peuvent venir assister à vos matches ou rencontrer d’autres joueurs. Les playlists rock sont exquises pour taquiner les cannes et se laisser sombrer dans la transe d’une partie de baby-foot enflammée. La température en début de soirée est parfaite. La position centrale de l’engin dans le bar et la clientèle active font vite monter le thermostat. Cependant, les soirs de concerts, le baby prend sa pause, donc ne comptez pas sur lui.

Mais surtout, surtout, le détail à savoir : prenez le réflexe d’appuyer sur l’interrupteur là, à côté, juste dans le coin. Il allumera au-dessus de vous une triplette de lampes éclairant efficacement le jeu. Sans ce réflexe, venez au café avec vos frontales. Et puis quand tu t’es vidé de tes pièces de 0,50, eh bien éteins, parce que c’est comme ça le savoir-vivre.

Le petit + : pas de télé ici. Juste un baby, un tout aussi authentique jeu de fléchettes, et de la musique. A l’ancienne. Bon à savoir si vous n’en avez rien à carrer de la Ligue des Champions.

4 – Le Point d’Eau

71, rue Jeannin — tél. : 03 80 66 19 54

Ouverture : Du lundi au samedi de 8h00 à 1h30.

Marque : Bonzini.

Nombre de balles : 10. Attention, random ! Il y en a quelques-unes bien carrées.

Nombre de points : 10 points.

Prix de la partie : En libre service du lundi soir au jeudi soir. Vendredi et samedi : 0,50€

Prix de la bière la moins chère : 2,20€

Le baby-foot se trouve au fond de la salle. Un peu à l’écart du passage des gens, tu peux jouer peinard avec de la place autour de toi. L’éclairage est assez obscur, venant du plafond, il crée des ombres sur le terrain. Mais tu t’habitueras, ce n’est qu’un détail. Côté terrain, les cannes sont en bonne état. Les joueurs ne sont pas rentrés au vestiaire depuis longtemps, ils sont bien sales, mais quelle importance, ils font le taf’ ! La température ambiante est tout à fait acceptable dans cette salle du fond ! La musique de fond passe des genres musicaux très aléatoires et convenables.

Le petit + : y’a Patcho tous les mercredis soir de 18h00 à 19h30 accoudé au comptoir qui t’attend. Mais pas que… y’a souvent des bons joueurs !

3 – Le Saint-Nicolas

71, rue Jean-Jacques Rousseau — tél. : 03 80 67 13 33

Ouverture : Du lundi au samedi de 8h00 à 1h30.

Marque : Bonzini (dédicacé par Jean-Pierre Papin ma gueule !).

Nombre de balles : 11. Toutes en bonne état.

Nombre de points : 10 points.

Prix de la partie : 0,50€

Prix de la bière la moins chère : 2,50€ la Jenlain

Au centre du bar, à côté des fléchettes, il ne faut pas hésiter à décaler le baby pour avoir de la place. Attention, bien qu’un peu grippé, lorsque tu t’empares des cannes, c’est celles d’un Bonzini, série limitée, dédicacé par Jean-Pierre Papin. Cela ne va pas changer grand-chose à ton style de jeu, mais tu l’auras vu au moins une fois dans ta vie. Le terrain est en bon état, pas un poil bancal. Pour te donner la motiv’, la musique tourne en boucle sur nostalgie blues. La température ambiante est parfaite et la luminosité est impec’ pour être à l’affût de la balle sur le terrain.

Grosso modo, le baby du Saint-Nic, c’est l’original, le traditionnel qui fait très bien le taf’ pour faire de nombreuses parties jusqu’à tard dans la nuit.

Le petit + : Si tu aimes avoir les mains moites et que tu en as marre des cannes de baby, tu peux passer en face, au Checkpoint, pour tenir une manette de consoles rétrogaming. La Saint-Nicolas est une véritable salle de jeux avec un billard et des fléchettes.

2 – Les Voyageurs

81, Rue Jeannin — tél. : 03 80 66 20 53

Ouverture : Du lundi au samedi de 8h00 à 19h00.

Marque : Bonzini.

Nombre de balles : 12.

Nombre de points : 10 points.

Prix de la partie : 0,50€

Prix de la bière la moins chère : 2,20€, de la Kronenbourg

Si vous êtes au moins 8 à aimer jouer au baby, vous pouvez vous organiser un tournoi dans la rue Jeannin. 4 au bar du Point d’Eau et 4 au bar des Voyageurs, sur le même trottoir à 10 mètres d’écart. Eh oui, à l’intérieur de ce bar, dans la salle du fond, un magnifique Bonzini en bon état t’attend. L’éclairage est simple mais excellent, un néon au-dessus du bar et la visibilité pour la vision du jeu est impeccable. Les cannes sont plutôt bien graissées et le terrain est droit. Au fond de la salle, l’espace est parfait pour faire d’amples mouvements. En ce qui concerne les balles, tout en liège et neuves, l’adhérence est optimale. Musicalement, la radio est branchée sur Nostalgie, ce qui fait très bien l’affaire pour chanter et jouer au baby (ce qui est une technique courante pour déconcentrer l’adversaire).  L’atmosphère est fraîche bien que ça sente vite le fennec dans la petite salle au bout de quelques parties.

Le petit + : le tôlier est un passionné de baby, prompt à la discussion, il ne faut pas hésiter à le lancer sur une petite partie !

Number one!

Le Kilkenny

1, rue Auguste-Perdrix — tél. : 03 80 35 46 50

Ouverture : du lundi au samedi de 17h00 à 02h00.

Premier baby-foot : 

Marque : Bonzini.

Nombre de balles : 12.

Nombre de points : 10 points.

Deuxième baby-foot : 

Marque : Bonzini

Nombre de balles : 10

Nombre de points : 8 points

Prix de la partie : 0,50€ sur les deux baby-foot.

Prix de la bière la moins chère : 2€.

Attention frisson ! Quand vous rentrez dans le bar, qui est une cave, c’est une véritable salle de jeux qui s’offre à vous ! Trois billards, deux flippers et surtout deux baby-foots l’un à côté de l’autre ! Rien de mieux que pour se faire des tournois entre collègues ! La bière de base est à 2€ en demi et à 4€ en pinte ! Avec la folie du jeu en plus, vous rentrez dans une sphère intemporelle où lorsqu’il sera l’heure de la fermeture, vous ne serez plus qu’une bête transpirante et souillée à la Lager !

Les deux babys sont très bien positionnés, à l’écart du comptoir, ils ont un large espace autour d’eux pour faire d’amples mouvements. La température ambiante est idéale pour se sentir à l’aise. L’éclairage est optimal pour avoir une vision du jeu fluide et anticipatrice. Le tôlier, pour rythmer vos parties, vous passe une playlist de standards de rock tout à fait agréable à écouter.

L’un des babys (celui à 10 points) est une bête de course. Les cannes coulissent à la perfection et permettent une prise en mains idéale. Les balles sont en bon état bien que parfois un peu dures et difficiles à contrôler avec les joueurs. Le terrain est plat, les balles ne sont pas déséquilibrées. Avec un peu de puissance, il est assez facile de réaliser quelques gamelles. Ce baby est juste un petit bijou pour suer sur quelques folles parties !

Le deuxième (celui à 8 points) est plus vétuste. Certaines cannes sont grippées. La barre des défenseurs bleus est légèrement déséquilibrée et a la fâcheuse tendance à placer naturellement les pieds des joueurs en arrière. Les balles sont en bon état mais le sol est légèrement en biais. Malgré ces quelques désagréments, c’est un baby-foot tout à fait honorable pour se chauffer avant de passer sur la bête de courses à côté de lui.

Donc, joueur de baby-foot assidu, n’hésite pas à aller avec tous tes potes au Kilkenny pour te décrasser les poignets. Tu t’enfermeras dans un véritable traquenard dont seule la fermeture du bar te sortira.

Le petit + : Un euro cinquante la bière de base, oui, tu as bien lu! (mise à jour: 2 euros maintenant, les tarifs ont augmenté) De quoi motiver les plus fainéants à traverser la (un peu triste) rue Devosge. Oui, c’est planqué, enterré, mais ça n’est qu’à quelques centaines de mètres de la place Darcy!

Photo © Jondi – Bertrand Carlier

Publié par Jondi

Réagissez à cet article

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. maurice thouvenin

    jouer au baby j ai un sulpie un fourgon je pourrais me deplacer pour jouer au baby foot

  2. maurice thouvenin

    je cherche a jouer au baby mais j habite vittel 88 il n y a personne pour jouer j avais entendu parler d un club banlieue de dijon ou autre et dans vos bar c est comment? j ai un sulpie un utilitaire je pourrais me deplacer pour jouer.

  3. CD71

    Merci pour cet article bien utile pour les joueurs de baby-foot comme moi qui cherchent souvent un endroit pour faire quelques parties.
    SI des gens sur Dijon ou les environs de Chalon sur Saône sont intéressé pour jouer voici une adresse mail pour me contacter:
    bfc.saint.martin@gmail.com