Cuisine : Saveurs de l’Est

Article publié le 6 mai 2016

A Dijon, on trouve peu – pour ainsi dire pas, pour l’instant – de restaurants spécialisés dans la cuisine de l’Est. Alors, comment on fait si on veut des pierogi? On a trouvé deux épiceries qui vous permettront de préparer de bons petits trucs à grignoter. 

yellowtail-stripe-trevally-c-bertrand-carlier

Yellowtail stripe trivially © Bertrand Carlier

Spécialités lituaniennes : maïs sucré, fromage glacé, sprats (genre de sardines fumées) dégustées à l’apéritif, le tout accompagné de bière (Svyturys) une boisson très consommée et très utilisée en cuisine en Lituanie.

Spécialités polonaises : cornichons et choux traditionnels (Kiszony), pierogi (raviole farcie de fromage blanc et pommes de terre, de viande de choux et de champignons etc… Dans la tradition polonaise, le plus populaire est de le farcir de viande, choux et pomme de terre), charcuterie, barszcz (soupe à la betterave), bigos (très célèbre choucroute polonaise), smalec (apéritif, tartine à base de lard). Et pour faire passer cette nourriture calorique, un vaste choix de vodkas polonaises est à votre disposition.

Spécialités roumaines : mici (petites saucisses grillées à base de viande hachée), zacusca (purée de légumes cuits, généralement tomates aubergines poivrons champignons courgettes : un caviar de légumes idéal pour l’apéritif), maïs salé, charcuterie, harengs marinés ou fumés (en morceaux ou en filets).

Spécialités bulgarespoivrons marinés grillés (tchoutchkis), fromage blanc dur (siréné) : pour réaliser des gâteaux semblables au cheesecake, fromage de brebis.

Spécialités estoniennes : petits maquereaux à déguster avec de la bière, chou de mer, liqueur « Vara Tallinn » : l’équivalent de la crème de cassis dijonnaise.

Spécialités tchèquesbière « Kozel » et pour les plus téméraires l’absinthe (beaucoup plus forte que celle que nous consommons en France).

Les adresses:

Miks Market, 25 rue Daubenton – 09 50 96 16 92

Soyuz, 38 rue Pasteur – 03 80 39 18 11

Si vous voulez les vrais bons plans, allez parler à Anna, de l’Assommoir: elle est russe, et elle s’y connait!

Publié par Deborah Vital

Réagissez à cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *