Les bons plans de Francesca: où manger une pizza à Dijon?

Article publié le 7 mai 2016

Francesca vous livre ses meilleurs plans pizza © Chiara Guidotti

Francesca vous livre ses meilleurs plans pizza © Chiara Guidotti

J’aime la pizza. Je suis italienne, végétarienne “à tendance végétalienne”, mais je n’arrive pas (encore?) à renoncer à la mozzarella sur une bonne pizza. C’est la seule entorse que je me permets, le petit cadeau après une journée difficile ou un bon résultat, le coin de “chez moi” dans une vie d’expatriée.

Mais la pizza, qui est partie de Naples il y a désormais longtemps, est aujourd’hui un plat universel qui change d’un pays à l’autre et s’adapte aux goûts des ses habitants.

A Dijon on peut choisir entre des centaines de pizzas, plus différentes les unes des autres… et pour ma joie, il y a aussi des très bonnes pizzas “italiennes”, celles qui sont capables de mettre d’accord tout le monde. Qu’importe l’origine ou les habitudes alimentaires, on partage un moment de pur bonheur!

Je dois avouer que les trouver© Francesca Sebastiani n’a pas été tout de suite évident. fraîchement arrivée, je demandais les bons plans à mes amis… et j’étais souvent déçue. J’ai ainsi compris qu’en matière de pizza on n’a pas les mêmes priorités!

Mon premier regard est à la pâte. Si elle n’a pas assez de goût, ou si je ne retrouve pas son élasticité et sa tendresse typiques, je suis toute de suite un peu triste…

Ensuite la garniture : pas seulement des produits de qualité mais aussi le bon équilibre.

Enfin le réveil du lendemain : on ne peut pas donner un vrai avis sur une pizza à la fin du repas. Il faut attendre la digestion. Quand la pâte a bien levé on dort en paix toute la nuit et on se réveille heureusement légers!

C’est avec ce regard que j’ai décidé d’aller tester plusieurs pizzas à Dijon pour repérer les plus italiennes. Celles qui sont tellement bonnes que, même en Italie, on dirait “Mmmm, che buona !”

“Mmmm, che buona la pizza di Luigi !”

Pizza Passion a été mon premier coup de coeur. Luigi Smine, tunisien de naissance mais le plus napolitain des Dijonnais en matière de pizza, a une école de pizzaïolo rue Sambin, en face du char (derrière la place de la République). Ici on peut manger sur place (il n’y a pas beaucoup de tables et il ne sert pas de l’alcool, mais ça vaut le coup!), emporter nos pizzas et, depuis peu, profiter du service de livraison.

Sa pizza est sans doute une vraie pizza italienne. Mais le top du top, de mon point de vue, est sa pizza napolitaine STG (Specialità tradizionale garantita – Spécialité traditionnelle garantie). La pizza napolitaine, qui demande un travail de la pâte et une garniture bien spécifiques, se présente avec le bord surélevé et la partie centrale plus fine.
Pas besoin de rajouter trop de produits différents: avec cette pâte, une bonne sauce tomate, de la mozzarella di bufala (ou une fiordilatte), du basilic et de l’huile d’olive de qualité, vous obtenez une pizza tellement bonne que vous n’allez pas regretter crème fraîche, lardons et pommes de terre.

“Mmmm, che buona la pizza di In Teglia !”

Il y a trois ans à peine, vers la Ferronnerie, est apparue une nouvelle pizzeria. Le nom italien, une jolie petite terrasse et les pizzas avec un air très intéressant (Quand je marche et je vois une pizza, je ne peux pas m’empêcher de faire un scan et si mon radar m’envoie des signaux d’alarme, je suis presque obligée de tester).

Quand je me suis assise en terrasse et ma pizza est arrivée, pas seulement mes yeux, mais aussi mon nez d’abord et mon palais ensuite m’ont remerciée pour le bon choix.
Je me suis amusée, dans les mois suivants, à tester plusieurs variantes (la première fois j’avais pris une pizza con mozzarella di bufala), et j’ai toujours trouvé des bons produits avec une préférence pour leur végétarienne (sans poivrons, j’y suis allergique et malheureusement pour moi, les pizzas végétariennes du monde entier ont aussi des poivrons).

Aucun doute, à In Teglia on trouve une vraie, bonne pizza italienne.

“Mmmmm che buona la Pizza Verona!”

Je dois l’avouer, j’étais sceptique, j’ai attendu un moment avant de tester la pizza Verona, place du Théâtre. Peut-être parce que ceux qui me l’avaient conseillée dans un premier temps m’avaient déjà filé des plans décevants, ou parce que je pensais qu’il s’agissait d’un livreur de pizzas comme beaucoup d’autres, le résultat est que ça m’a pris un moment avant de jouer ici ma “carte entorse”.
Tant pis pour moi, parce que la Pizza Verona est, sans aucun doute, une bonne pizza italienne.
Déjà visuellement elle aussi présente les caractéristiques que je recherche: un bord gonflé de manière un peu désordonnée, et un peu doré par-ci, par-là.
Puis le goût confirme pleinement ce que les yeux suggèrent, et on termine avec un sourire.

© Bertrand Carlier

Et voilà, mes coups de cœur dévoilés!

Il y a, bien sûr, d’autres lieux desquels je suis sortie contente, et j’y retourne avec plaisir.
Dernière découverte, “Le Sommatino”: au tout début de la rue d’Auxonne à partir de la place Wilson, on rentre dans un lieu chaleureux, avec plein de parfums différents, et musique italienne en fond. Déjà avant de rentrer on a croisé des clients qui sortaient et qui se sont arrêtés pour nous dire “Les pizzas sont très bonnes.” Un joli départ! Dans l’attente de commander on a reçu des olives tellement bien assaisonnées qu’on les a terminées en deux secondes. La pizza est arrivée et était vraiment belle, elle aussi. Avec une super garniture, en qualité et quantité. Au point que je ne l’ai pas finie (et pour moi, c’est rare!).

Une autre pizza que j’ai bien appréciée mais ne suis pas arrivée à manger complètement tant elle était riche, c’est la pizza de “Casa Nostra”, rue Berbisey. Cadre lounge, musique branchée, présente une carte intéressante aussi au-delà des pizzas. Une jolie terrasse quand il fait beau, une partie du menu dédiée à la mozzarella di bufala, à Casa Nostra la pizza n’est pas seulement riche, elle est aussi bonne, avec une sauce juste en quantité et qualité.

Au Little Italy (quartier des Antiquaires) et à la Version Latine (aux Halles), enfin, on trouve aussi de bonnes pizzas. Les deux lieux sont très différents, le premier présente un décor vraiment “cool” et une recherche des bons produits (qui sont choisis avec attention et arrivent régulièrement d’Italie); dans le deuxième on est accueilli chaleureusement par André, qui nous fait toujours sentir à la maison. Depuis la première fois que j’y suis allée, le pizzaïolo a changé, mais André assure que la recette est toujours la même, celle qui lui a été transmise par sa famille, bien sûr italienne!

Maintenant vous aurez compris que j’aime vraiment la pizza, et j’espère que vous serez aussi contents que moi quand vous mangerez l’une des mes favorites.

Publié par Francesca Sebastiani

Réagissez à cet article

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. ADB

    Salut Francesca,merci pour ces bons tuyaux,mais il me semble que tu as oublié deux adresses que je m’empresse de te donner étant moi même dijonnais d’adoption (mais depuis l’âge de 2 ans et j’en ai 43)les voici :ARP’CAFFE 8 rue Vauban et Le PALAZZO place de la Rep’,bise à l’équipe

  2. Cédric

    Hâte de tester les bons plans de Francesca dès ce soir ! Merci pour ce guide des bonnes adresses italiennes !

Rechercher un événement
Expositions à Dijon

Retrouvez sur notre page dédiée toutes les expositions en cours et à venir à Dijon.

Toutes les expositions
Suivez-nous !
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram