Search Results for: cinevoce

Cinevoce – Avant-première « Ma fille » en présence de Jean-Antoine Gili

24 Avr

Sixième édition de Cinevoce, dans le cadre du festival « Printemps de l’Europe ».

Jean-Antoine Gili, le plus grand expert français du cinéma italien, présentera en avant-première le film « Ma Fille ».

« Ma Fille », de Laura Bispuri (durée : 1h38) avec Avec Valeria Golino, Alba Rohrwacher, Udo Kier.
SYNOPSIS :
Vittoria, 10 ans, vit divisée entre ses deux mères. Il y a Tina, une mère aimante qui vit avec elle une relation fusionnelle, Angelica, une femme fragile et instinctive à la vie désordonnée. Brisées par le pacte secret qui les lie depuis la naissance de leur enfant, les deux femmes rivalisent pour amour elle. Vittoria va vivre un été de questionnements, de peurs, de découvertes, mais aussi d’aventures. Un été après lequel rien ne sera plus comme avant.

Source : Ombradipeter

Cinevoce – Projection « Dormez petites merveilles, il fera jour demain »

24 Avr

Sixième édition de Cinevoce, dans le cadre du festival « Printemps de l’Europe ».

« Dormez petites merveilles, il fera jour demain », un documentaire de Rossella Schillaci (France – Italie 2018, durée : 1h19).
SYNOPSIS :
Jasmina est une jeune femme de 24 ans qui vit en prison avec ses deux enfants : Lolita, deux ans, et Diego, qui a seulement quelques mois, alors que son fils un peu plus grand vit avec sa grand-mère. Le film suit de près le quotidien de cette petite famille, les mois passants, pendant les moments d’espoir, d’attente et de résistance. Les petits gestes de tous les jours, le bain, le repas, les promenades le long des couloirs de la prison révèlent le drame auquel toutes les mères feraient face dans une situation similaire : le choix entre élever ses propres enfants, proches d’elle, mais en prison, ou les laisser libres sans elle pour une durée indéterminée. Un portrait intime et touchant sur la maternité, la responsabilité et les choix, et sur l’énergie vitale de l’enfance, capable même de transformer le monde carcéral.

Source et illustration : Ombradipeter

Cinevoce – Soirée de clôture

24 Avr

Soirée de clôture de la sixième édition de Cinevoce, dans le cadre du festival « Printemps de l’Europe ».

Projection du cour-métrage « 6 » en présence du casting + projection du film « Cinema Paradiso », de Giuseppe Tornarore.

« 6 », un court-métrage de Vincenzo Cirillo (France 2017, durée : 6 minutes)
L’histoire de six personnes enfermées dans un non-lieu, une d’entre elles est bandée comme une momie. On respire l’air de la folie, de la conspiration, de l’enfermement. Chacun subit une métamorphose, un dédoublement de lui-même qui devient quelqu’un d’autre (un inconnu). Tout le monde a sa propre idée du pouvoir. Dans l’obscurité vient la mort de l’innocence ou du péché. Qui peut le dire avec une certitude absolue ?

• « Cinema Paradiso », de Giuseppe Tornatore (Italie, France 1988 – durée : 2h04). Avec Philippe Noiret, Jacques Perrin, Salvatore Cascio
SYNOPSIS :
Alfredo vient de mourir. Pour Salvatore, cinéaste en vogue, c’est tout un pan de son passé qui s’écroule. On l’appelait Toto a l’époque. Il partageait son temps libre entre l’office où il était enfant de chœur et la salle de cinéma paroissiale, en particulier la cabine de projection où régnait Alfredo…

Source : Ombradipeter

Cinevoce – Avant-première « Bienvenue en Sicile » + performance « Annunciazione »

23 Avr

Sixième édition de Cinevoce, dans le cadre du festival « Printemps de l’Europe ».

Avant-première du film « Bienvenue en Sicile » de Pif, précédée de la représentation théâtrale « Annunciazione » (en italien et en français) écrite, mis en scène et jouée par Vincenzo Cirillo avec 10 autres comédiens.

« Bienvenue en Sicile » de Pif (Italie 2018, durée : 1h39), avec Pif, Miriam Leone, Andrea Di Stefano.
SYNOPSIS
New York, 1943. Arturo rêve d’épouser la belle Flora, déjà promise à un chef de la mafia new-yorkaise. La seule façon d’obtenir sa main est de la demander directement à son père, resté en Sicile. Arturo s’engage alors dans l’armée américaine. Il est loin d’imaginer que l’armée a scellé un pacte avec la mafia pour assurer le débarquement en Italie.

Source : Ombradipeter

Cinevoce – soirée d’ouverture

23 Avr

Dans le cadre du festival « Printemps de l’Europe ».

Cinevoce 6, ouvre le vendredi 11 mai 2018 à 19h30 avec pizza, apéritif, gastronomie italienne et le rencontre avec l’acteur Sandor Funteek du film « Nico, 1988 » de la réalisatrice italienne Susanna Nicchiarelli.

« Nico, 1988 » De Susanna Nicchiarelli (Italie, Belgique 2018 – durée : 1h33), avec Trine Dyrholm, John Gordon Sinclair, Anamaria Marinca
Entre Paris, Prague, Nuremberg, Manchester, la campagne polonaise et le littoral romain, « Nico, 1988 » est un road movie dédié aux dernières années de Christa Päffgen, plus connue sous le nom de « Nico » chanteuse des Velvet Underground, muse de Andy Warhol et amie de Lou Reed.

Avec la sixième édition de Cinevoce dans le cadre du printemps de l’Europe, les meilleurs films italiens en circulation arrivent à Dijon, pour une grande semaine du cinéma d’auteur.

Le cinéma transalpin connaît une nouvelle vague de haut niveau artistique. Les nouveaux auteurs et réalisateurs offrent des œuvres d’une recherche stylistique profonde et, étant donné le manque de ressources économiques importantes, ne peuvent compter que sur leur talent créatif. L’association ombradipeter et le cinéma Devosge ont réussi à mettre sur pied un véritable programme plein de propositions intéressantes et des avant-premières.

Une recherche minutieuse qui a conduit à un résultat qui satisfait pleinement à la fois Vincenzo Cirillo et Cyril Jaquens programmateurs de cette sixième édition pleine de films, mais pas seulement. Il y aura aussi une exposition photographique au cellier de Clairvaux, des rencontres, une représentation théâtrale et deux concerts de groupes italiens, qui enrichissent l’événement.

Source : Ombradipeter

Cinevoce 2017 – Soirée de clôture

27 Avr

Dans le cadre de la cinquième édition du festival du cinéma italien Cinevoce.

Projection du film « On l’appelle Jeeg Robot » de Gabriele Mainetti (film événement de l’année 2015 en Italie).

Synopsis : Poursuivi par la police dans les rues de Rome, Enzo plonge dans les eaux du Tibre et entre en contact avec une substance radioactive qui le contamine. Il réalise bientôt qu’il possède des pouvoirs surnaturels : une force et une capacité de régénération surhumaines qu’il décide de mettre au service de ses activités criminelles. Du moins jusqu’à ce qu’il rencontre Alessia, une jeune fille fragile et perturbée qu’il sauve des griffes de Fabio, dit « Le Gitan», un mafieux déjanté qui a soif de puissance. Témoin des pouvoirs d’Enzo, Alessia est persuadée qu’il est l’incarnation de Jeeg Robot, héros de manga japonais, présent sur Terre pour sauver le monde. Mais Enzo va être forcé d’affronter Le Gitan qui veut savoir d’où vient cette force surhumaine. Parviendra-t-il à sauver la ville de la folie meurtrière de Fabio et être le super-héros qu’Alessia voit en lui ?

Tarif : 4,50€

Source et visuel  : Cinéma Devosge

Cinevoce 2017 – Soirée spéciale théâtre et cinéma

27 Avr

Dans le cadre de la cinquième édition du festival du cinéma italien Cinevoce.

20h : Lecture de textes napolitains par Vincenzo Cirillo

20h15 : Projection du film « Bientôt les jours heureux » de Alessandro Comodin
Synopsis : Tommaso et Arturo, en fuite, se réfugient dans la forêt. Des années plus tard, cette forêt est infestée de loups. De nos jours, Ariane y découvre un trou étrange. Ariane est-elle la jeune femme dont on parle dans cette légende de la vallée ? Pourquoi Ariane s’est-elle aventurée dans ce trou ? Cela reste un mystère. Cette histoire, chacun la raconte à sa façon, mais tous s’accordent à dire que le loup, Ariane l’a bel et bien trouvé.

Tarif : 4,50€

Source et visuel  : Cinéma Devosge

Cinevoce 2017 – Soirée spéciale littérature et cinéma

27 Avr

Dans le cadre de la cinquième édition du festival du cinéma italien Cinevoce.

20h : Instantané poétique et littéraire » : regard(s) sur le monde à partir de textes d’Erri De Luca par le comédien Aldo Magno.

20h30 : Avant première du film « Misère et noblesse » de Mario Mattioli
Deux familles napolitaines partagent un appartement misérable et insalubre, dont le loyer n’a pas été payé depuis plusieurs mois. Ils n’ont rien mangé depuis trois jours. Un jeune marquis amoureux met au point un plan, et pour le mener à bien, il a besoin de leur aide. Cette imposture va leur permettre de faire un gigantesque repas…

Tarif : 4,50€

Source et visuel  : Cinéma Devosge

Cinevoce 2017 – Soirée spéciale musique et cinéma

27 Avr

Dans le cadre de la cinquième édition du festival du cinéma italien Cinevoce.

19h30 : Concert de Verdiana Raw 
Un groupe 4 étoiles sélectionné au prochain SXSW Festival à Austin. Depuis son premier album, ‘Metaxy’, 4 ans se sont écoulés. Une éternité, pour la boulimique ère musicale moderne ! Mais Verdiana Raw, pseudonyme de Verdiana Maria Dolce, ne s’est pas arrêtée un instant : voyages, spectacles théâtraux , études de musicothérapie, rencontres. Parmi les plus importantes, celles avec le bassiste des Pankow, Paolo Favati et la violoniste Erika Giansanti qui, avec Antonio Bacchi aux guitares et Fabio Chiari aux percussions, ont contribué à la naissance de « Whales know the route ».

20h15 : Projection du film « Banana » de Andrea Jublin
Synopsis : Un jeune garçon dit « Banana », est convaincu qu’il faut dans la vie trouver le bonheur, dans un domaine au moins. Il s’y emploie en tentant de conquérir l’amour de l’une de ses camarades de classe en l’aidant à la sauver du redoublement. Fervent adepte du football brésilien, il suit également le credo de l’équipe : attaquer avec détermination, le cœur sur la main.

Tarif : 4,50€

Source et visuel (Banana) : Cinéma Devosge

Cinevoce 2017 – Projection + Master class

27 Avr

Dans le cadre de la cinquième édition du festival du cinéma italien Cinevoce.

16h : Projection du film « Bella e Perduta » de Pietro Marcello, suivie d’une conférence de Jean Antoine Gili (critique cinématographique et historien du cinéma)
Synopsis : Tommaso, simple berger, veille jusqu’au jour de sa mort sur un palais abandonné dans la région de Naples en proie aux pillages et réduit à l’état de décharge par la camorra. Polichinelle émerge alors des profondeurs du Vésuve pour accomplir sa dernière volonté : prendre soin d’un jeune buffle. Ils voyagent ensemble à travers les paysages sublimes de l’Italie. Entre mythe et réalité, une fable sur l’Italie contemporaine, belle et perdue…

+ Coup de projecteur sur Antonio Pietrangeli, en présence de Jean Antoine Gili
18h05 : Projection du film « Du soleil dans les yeux »
21h05 : Projection du film « Je la connaissais bien »

Tarif : 4,50€ par séance

Source et visuel  (Bella e perduta) : Cinéma Devosge

Cinevoce 2017 – Soirée d’ouverture avec projection

27 Avr

Dans le cadre de la cinquième édition du festival du cinéma italien Cinevoce.

19h : Ouverture officielle avec le chef Luigi Smirne et son école de pizzaiolo de Pizza Passion. Au menu : pizza et vin italien offerts!

20h15 : Avant-première du film « Bientôt les jours heureux », en présence du réalisateur Alessandro Comodin
Synopsis : Tommaso et Arturo, en fuite, se réfugient dans la forêt. Des années plus tard, cette forêt est infestée de loups. De nos jours, Ariane y découvre un trou étrange. Ariane est-elle la jeune femme dont on parle dans cette légende de la vallée? Pourquoi Ariane s’est-elle aventurée dans ce trou? Cela reste un mystère. Cette histoire, chacun la raconte à sa façon, mais tous s’accordent à dire que le loup, Ariane l’a bel et bien trouvé.

Tarif : 4,50€

Source et visuel  : Cinéma Devosge

Festival Cinevoce 2016 – Le programme

13 Avr

Du 6 au 17 mai, l’association Ombradipeter, le cinéma Devosge et Italiart Festival sont heureux de s’associer à nouveau pour lancer Cinevoce 4, une manifestation qui propose de découvrir des films d’auteurs italiens et qui comble un véritable manque du septième art made in Italie à Dijon et en Bourgogne Franche-Comté.

Le cinéma Devosge accueillera dans ses salles de projection des films avec la présence importante de réalisateurs, de spécialistes, de critiques du cinéma transalpin. Une véritable vitrine de ce que l’Italie cinématographique a produit actuellement et par le passé.

cinevoce-affiche

Même si l’Italie n’a pas les moyens économiques qu’ont le cinéma français et américain, elle arrive à créer des œuvres d’une grande valeur artistique grâce à des réalisateurs comme Comencini, Monicelli, Risi, Sorrentino, Moretti, Garrone, Virzi, Di Matteo et tant d’autres : Ferdinando Vicentini Orgnani, Claudio Galvani, Gabriele Salvatores (Prix Oscar), Valeria Golino, Stefano Consiglio, Giuseppe Gaudino… Le Festival Cinevoce aura le plaisir de vous les faire découvrir et vous montrera que le cinéma italien est toujours vivant et que les artistes arrivent à surmonter le manque de moyens matériels grâce à leur talent artistique.

Au programme :

Vendredi 6 mai, 19h : ouverture du festival Cinevoce au cinéma Devosge
– Apéritif dînatoire et dégustation de vin italien
Projection du film « Le Crime du sommelier » et rencontre avec le réalisateur Ferdinando Vicenetini Orgnani.

Mardi 10 mai, 20h :
Projection du film « Mauvaise Graine » de Claudio Caligari puis rencontre avec Jean Gili, expert en cinéma italien et fondateur du festival du cinéma italien d’Annecy.

Jeudi 12 mai, 20h :
Projection du film « Par amour » puis rencontre avec le réalisateur du film, Giuseppe Gaudino.

Mardi 17 mai, 20h : clôture du festival.
Projection du film « Pecore in erba » puis rencontre avec le réalisateur du film, Alberto Caviglia.

Plus d’informations sur la programmation et les séances : Cinevoce

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • Actualités

Cinevoce : spécial western italien

21 Avr

ON A 3 PASS JOURNEE (1X2 + 1) A VOUS OFFRIR ! Laissez un commentaire en bas de l’article, on fait plouf plouf et on vous prévient par mail.

Dans le cadre de Cinevoce, semaine du cinéma italien à Dijon, par l’association Ombradipeter, du 5 au 18 mai 2015

A partir de 14h, 4 films « western à l’italienne » vous attendent au cinéma Devosge + des jeux, des surprises, des cadeaux…

Au programme :

14h : « Le bon, la brute et le truand », de Sergio Leone
17h : « Django », de Sergio Corbucci
19h : « Colorado », de Sergio Sollima
21h : Film surprise !

14h : « Le bon, la brute et le truand », de Sergio Leone (1968, durée 3h06, VST) avec Clint Eastwood, Lee Van Cleef, Eli Wallach
SYNOPSIS : Pendant la Guerre de Sécession, trois hommes, préférant s’intéresser à leur profit personnel, se lancent à la recherche d’un coffre contenant 200 000 dollars en pièces d’or volés à l’armée sudiste. Tuco sait que le trésor se trouve dans un cimetière, tandis que Joe connaît le nom inscrit sur la pierre tombale qui sert de cache. Chacun a besoin de l’autre. Mais un troisième homme entre dans la course : (suite…)

Voir l'article 6 Replies

Catégories :