Chargement Évènements

CNight Birthday Session : Matriarka Attacks ANNULÉ

Du sam 14 mar 2020 au dim 15 mar 2020 20h00 7€ + Carte d'adhésion Tanneries II

ATTENTION événement annulé. « Après en avoir discuté entre nous, nous sommes au regret de vous annoncer que CNight Birthday Session : Matriarka Attacks est reporté à une date ultérieure… Cependant Pink’Art RoZ est déjà sur place et nous fera quand même la fresque qu’elle avait prévue, on la remercie et vous montrera des photos de cette dernière.
Nous sommes vraiment tristes de devoir reporter cette soirée mais au vu des dernières mesures prises par le gouvernement, et de l’évolution de la situation nous ne voulons vous faire prendre des risques pour une simple soirée.
Nous reviendrons très vite vers vous pour vous donner la nouvelle date. »

Hey ! On espère que vous allez bien et que les premières semaines de cette nouvelle année se sont bien passées. Pour notre part, l’année commence très bien. Voilà, ça fera 3 ans en mars que l’aventure a commencé, 3 ans à se remettre en question, à faire des rencontres, à vous sensibiliser, conseiller, informer…

Alors pour fêter ça on vous donne rendez-vous le Samedi 14 mars 2020 à l’Espace Autogéré des Tanneries. On vous a préparé une belle petite soirée avec les copains des Cohésion Sonore et des Mamatek Sound System 🙂

On repart sur le même principe que la dernière fois mais avec une programmation 100 % féminine. Au programme de cette soirée, du beatbox, du rap et de la techno et même un open platine et du graff en live pendant la soirée ^^

Encore une fois, nous vous avons sélectionné des artistes qui militent, qui se battent chaque jour, que ce soit pour que la culture libre et alternative puisse s’exprimer ou pour que les inégalités entre les femmes et les hommes cessent, qui luttent contre le sexisme, le racisme, l’agisme….

Des artistes venant des 4 coins de la France, pour certaines ayant joué un peu partout en Europe. C’est pour nous un immense honneur de recevoir toutes ces artistes.

A cette occasion, nous avons également invité deux collectifs  » Consentis et Sexy Soucis  » qui viendront pour l’un vous sensibiliser aux violences, agressions sexistes et sexuelles en milieu festifs et l’autre pour faire de la rdr et vous parler de sexe sans tabou, sans préjugés…..

Une partie des bénéfices seront reversés à  » Consentis « , un jeune collectif qui a de beaux projets et que nous souhaitons soutenir pour le combat dans lequel, elles/ils se sont engagé.es : informer, sensibiliser aux violences et agressions sexistes et sexuelles et prôner la culture du consentement au sein du milieu festif.

Bref, une belle soirée en perspective pour nous, pour vous, pour les artistes…..et comme d’habitude cela ne dépend que de vous. Ne consommez pas la culture, devenez des acteurs, des actrices du mouvement. Comment ? Tout d’abord avec l’autogestion, gérez vos consos, surveillez vos potes, respectez-vous, respectez les autres, le matos, les bénévoles, le lieu, faites attention à ce qui vous entoure et n’hésitez pas à venir voir les différents bénévoles, collectifs qui seront présents pour vous aider. Vous commencez à connaitre nos têtes, sinon on est sous le barnum à la caravane, aux entrées, au bar…….

Comme d »habitude nous ne tolérons aucun comportement violent, aucune forme de discrimination, harcèlement, de business…. Si tu ne respectes pas ceci c’est direction la sortie et tu n’aura plus ta place lors de nos soirées dans ce lieu.

Programme 

20h30 à 00h : Rap et Beatbox
20h40 à 21h00 : Accalmie (Rap-Trap / Dijon)
21h à 22h : Démo de Beatbox avec Acen / Raven / W!lli / Noun
22h à 23h : Hechi MC (Rap / Paris) + Dinamita Costarica (Rap)
23h à 23h45 : Radikale Junkypop (Alternative Hip-Hop/ St Etienne)
00h à 06h : Electro
00h à 01h30 : Josy Full Vibes [ Techno ]
01h30 à 03h00 : Anne KGB [ Techno Dancefloor ]
03h à 04h30 : Roüge [ Techno / EBM / Rave ]
04h30 à 06h : Dyna [ Hardfloor/Hardcore ]

Biographies

Radikale Junkypop (Alternative hip-hop – Saint-Etienne)
Auteur et interprète largement influencée par la culture Hip-Hop, le mouvement Garage/Grime Music et la Drum N Bass, Radikale Junkypop livre ses émotions au travers de textes introspectifs naviguant entre ses rêves et ses désillusions.
Ayant trouvé dans son art une manière personnelle de se livrer au monde, la rappeuse stéphanoise dépeint de véritables moments de vie sur des rythmes lourds et progressifs.
Dévoilée lors du Femcees Fest, Festival Hip-Hop stéphanois mettant en lumière les artistes féminines dont elle a désormais rejoint l’organisation, Radikale Junkypop a depuis enchainé les lives et partagé son univers avec de nombreux spectateurs aux quatre coins de l’hexagone.
Témoin du monde qui nous entoure et d’une société qui nous dicte trop souvent le chemin à suivre en faisant fi de nos propres aspirations, Radikale Junkypop trace son propre sillon en prônant
l’acceptation de soi et des autres.
Son nouveau projet, Tiers Exclu, sort en 2019 et permet à l’artiste stéphanoise de dévoiler ses textes sur des sons electro alternatifs.

Roüge [ CopyCat Rec / The Techno Children]
Roüge est la nouvelle découverte du moment. Originaire de Marseille à la base, elle commence d’abord par se produire dans les clubs du coin. Mais ne tarde pas à se retrouver partout ailleurs en
France. Elle monte son propre collectif Techno en 2018 : Copycat, accompagnée de son amie Laze.
Inspirée par des artistes comme Boys Noize, Schwefelgelb ou autre Fjaak, Roüge évolue dans un univers sombre, qu’elle illustre à travers des tracks énergiques, aux basses profondes et percutantes.
Elle associe dans ses sets, une techno très électronique à des sonorités plus acides et une EBM puissante.
On y retrouve une ambiance lourde, toujours rythmée par des mélodies entêtantes et entraînantes.

Pink’Art RoZ (Street-Artiste)
Athlète du spray tous terrains, est née en 1974 dans l’Est (Besançon) de la France. Graphiste de formation, elle a commencé la peinture dans les années 90 de manière épisodique, où elle peint avec des pots de peinture murale de récup, à l’essuie glace, et fait des essais avec des bombes de peinture de carrosserie…
Elle a vadrouillé dans des domaines variés (communication visuelle, décoration d’intérieur, musique alternative grunge..) qui ont fait mûrir son style au fil du temps. Artiste autodidacte elle s’inspire des friches industrielles et des affiches de propagande pour l’engagement politique, les luttes qu’elles racontent et leur qualité narrative. L’esprit de lieux alternatifs nourrit également son style et sa réflexion…. elle revendique un style de conviction, une expression, un mélange de techniques diverses (collages, spray, peintures et matières) et s’appuie sur le pochoir, technique du courant graffiti débarqué en France dans les années 80.
Les couleurs s’entrechoquent, sont projetées, grattées, lavées… pour s’allier à la matière et aux éléments « graffiques » (petits pochoirs graphiques, affiches déchirées,mots…) qui viennent renforcer le thème, l’idée, toujours en recherche de contraste fort
pour un impact XL.
L’élaboration du fond grunge, graffiti, coloré, lavé, taché.. sorte d’exutoire nécessaire, elle le crée à l’extincteur sur des grands murs et au spray sur des toiles ou autres objets. Puis vient ensuite la 2ème phase, un travail de pochoir plus précis et plus appliqué.
Une fois les pochoirs créés, Pink les découpe minutieusement à la main. C’est un long processus de préparation qui soutient le travail de maturation des œuvres. Le pochoir du sujet principal est traité en général en 4 couches, ce qui permet de mettre en avant le côté graphique qu’elle affectionne pour sa lecture immédiate. Elle utilise des couleurs pop, très saturées, fluo, doré argenté, toujours en recherche de contraste fort pour un impact plus grand.
Pink’Art Roz s’exprime sur différents supports (façade d’immeuble, objets récupérés,morceaux d’affiches déchirées, murs, toiles…) et toujours recherche les contrastes forts entre le support et la couleur, sorte de duel d’amour à la « je t’aime, moi non plus ».

Anne KGB [KGB Records]
C’est a la fin des années 80,qu’émerge une nouvelle musique , aux rythmes répétitifs ,aux sons électroniques et aux notes funky mais résolument modernes et novateurs.
L’Acid Music arrive a Paris ,via des clubs tel que, le Boy ou via des soirées au départ « non annoncées »,dans pleins d’endroits insolites.
C’est donc ,en 1990 ,grâce a la radio Maxximum,qu’Anne fait sa première Rave; Anne a la chance de connaitre tout le début de l’histoire de la Techno en vivant des moments magiques et inoubliables de cette Ravolution culturelle et continue, encore et pour toujours, a révolutionner sa vie depuis plus de 25 ans!
Un Amour fidèle et puissant , un lien éternel ,rempli de passion,de magie et d’émotions !

Fervente activiste dans le milieu de la Free Party ,Anne sillonne la France et toute l’Europe ,du Portugal au pays de l’Est,a la Tchécoslovaquie ,en passant par la Hongrie ,la Slovaquie et la
Roumanie… Toujours a la conquête de nouveaux Dancefloors !

La Musique « sans frontière »
En 1993 /1994 .Rencontre a L’Hôpital Éphémère des groupes comme Lofofora / One-Eyed Jack / Dirty District / FFF / Cri de la Mouche.
L’Hôpital Éphémère est un ancien hôpital ,situé dans le 17 ème arrondissement ,,dédié au développement de la Culture et de tous les différents Arts.

En 1995 , Anne commence a travailler a KGB SHOP
Le magasin KGB ,120 m2 de boutique,situé en plein cœur des Puces de Clignancourt, ouvert le Samedi ,Dimanche et Lundi.
Ses Afters mémorables et gravées a tout jamais dans nos cœurs avec le passage, de tous les DJs et Artistes activistes du mouvement Underground de la Free Party comme les Spirals ,les
Teknocrates ,les Furious ,les Corrosives,les Heretiks, les LSDF.

Nombreux voyages a l’étranger dans la mesure ou Anne est responsable des stocks de vynils.. De l’Allemagne ( Frankfurt PCP RECORDS //NEWTON RECORDING) de l’Angleterre a la
Belgique ,en passant par la Hollande…toujours dans une quête de nouveaux sons et de découverte de nouveaux vynils!
Rien de mieux que de passer directement la bas et de choisir le stock de vynils du magasin dans un massive entrepôt plutôt que sur un listing ,ou ne figure qu’une partie de leur stock.

1996 / Création du label KGB / Choix des Artistes /Production et Distribution a L’étranger.et dans toute la France.
Des Artistes activistes du mouvement Underground de la Free Party comme Simon ,Sebastian Kaos (SP23 ) Pushy ,Noisebulder , Alex Radio BOMB..Et pleins d’autres Artistes se produisirent sur
notre label Underground.
KGB SHOP ferma au debut des années 90 , quelques mois après le départ d’Anne et restera a jamais gravés ,dans nos mémoires et nos cœurs ! Quelle superbe Aventure !

Depuis 1994 ,Anne enchaîne les dates , des free party aux soirées organisées aux clubs , Anne répand de partout, sa good vibe a travers sa musique dancefloor …

Anne traverse les générations tout en imposant sa touche oldschool
Octobre 2014, sélectionnée pour aller mixer a Londres, pour les 18 ans du fameux énorme label anglais Stay Up For Ever, en compagnie des plus grands Artistes Anglais tels que Chris Liberator / Dave the Drummer / Sterling Moss et pleins d’autres Artistes aussi talentueux.

Sa devise : faire danser le Public et déglinguer le dancefloor !

Hechi MC ( Rap – Paris)
Rappeuse indépendante et activiste, Hechi Mc est originaire du Chili où elle a fait ses débuts dans la musique à la fin des années 90. Elle mélange le rap aux sonorités latinoamericaines et jongle entre
la langue de Molière et l’espagnol pour nous interpeller avec des textes engagés. Après son 1er album « Sin Fronteras »; sorti en 2007 et un single 2 titres sorti en 2016 elle travaille actuellement sur
son 2ème LP qui devrait voir le jour d’ici la fin de cette année.
En attendant vous pouvez découvrir sur YouTube ses derniers clips comme Semilla y Raiz, Mujer Bonita ou Wallmapu Resiste, entre autres.

Josy Full Vibes [ Full Vibes / Urban Tribal Sound]
Dès 1976, je suis déjà dans le monde de la musique et de la danse à travers le mouvement funk psychédélique et participe à de nombreux concours de danse, accompagnée par notre Dj fétiche de l’époque « Sydney » qui fut plus connu par la suite pour sa célèbre émission télé « Hip-Hop » dans les Années 80. Puis j’ai organisé de nombreuses fêtes privées sur des péniches ou des endroits divers et variés, avec spectacles, one man shows ou expositions et fête toute la nuit.

J’officiais déjà en tant que dj, mais sur 2 lecteurs de k7 avec une table de mixage au milieu !
C’est vers 1989 qu’émerge un nouveau courant musical mêlant sons acides et répétitifs, aux accents funky mais résolument modernes, novateurs : la techno. Ma rencontre avec Invaders me fait me tourner définitivement vers ce nouveau courant où tous les genres fusionnent sans contraintes, où le seul but était de danser, danser, dans des lieux originaux, contrairement à la musique et à la vibe du moment qui avait atteint ses limites et où je ne me reconnaissais plus. A partir de là, je ne quitterai
plus la scène Techno où j’ai organisé de nombreux événements avec Bernard des Invaders où les plus grands noms de la techno se sont produits (Liza n Eliaz, Lenny Dee, Micropoint, Jenz, Yayo, Dj Rob, Manu le Malin, Laurent Ho, Josh, Heyoka, etc….

1992, arrivée en France des Techno travellers « Spiral Tribe » qui marqué un tournant décisif dans ma vie. J’ai été immédiatement emballée par leur style de vie et leur musique tribale psychédélique, aux basses syncopées. Quiconque voulait mixer, pouvait mixer, voyager avec le Sound System, en camion avec sa tribu, pour échanger des émotions à travers la musique dans des soirées gratuites et ouvertes à tous et dans les Teknivals. Pour un musicien, un artiste, ce contact direct avec le public et son implication à tous les stades de la mise en place de l’évènement sont une source d’inspiration énorme et apportent une sérieuse et excellente expérience professionnelle. C’est ainsi que débuta ma carrière de DJ qui m’amena à voyager, avec ou sans sound system, en Europe, aux Antilles, en Turquie, en Pologne et dans tous les coins de France et de Navarre jusqu’à aujourd’hui.

1995, notre Association « Union technologique » voit le jour, créée par Vince. Cette association a pour but d’aider et de promouvoir les artistes des cultures digitales. Nous avons décidé de construire nous-mêmes un sound system de 5.000 Watts, ainsi que le filtre actif avec lequel nous avons organiser de nombreux événements dans toute l’Europe sous le nom de Full Vibes Sound System et Urban Tribal Sound qui nous a permit d’acquérir une solide expérience dans la sonorisation, l’organisation d’évènements, ainsi que de nombreux contacts dans la musique électronique. Là se rejoignent mes compétences de Dj et d’organisatrice, acquises tout au long de ces années.
Et bien sûr, les années passant, le mix, le mix et encore le mix, dans les Free Parties et plus tard vers les années 2000, quand le mouvement est reparti se cacher dans les méandres de l’underground, dans les clubs, les festivals et j’ai joué en plus de la Techno, de la Drum n’ Bass, de l’ElectroBreak,du Ragga.

Radio.fullvibes.com voit le jour, avec au début des mix perso et des oeuvres des nombreux amis musiciens qui nous ont soutenus et suivis dans cette aventure. Nous y proposons une playliste aléatoire 24h/24 7j/7 mais aussi des émissions en direct de divers endroits dans le monde (Marrakech, Berlin, Sud &Centre France, Rep. Tchèque). La radio n’émet plus depuis 2017, mais restez connectés, elle pourrait revenir…

Nous sommes en 2019 et je cours toujours par monts et par vaux, en camion, en avion, en train,
avec mes vinyles comme passeport toujours motivée par la passion de la musique.

Dinamita Costarica (Rap / Paris )
Avril Maurel, connue sous le nom de « Dinamita » est une chanteuse et rappeuse costaricienne.
Commence à composer ses premières chansons pendant son adolescence pour officialiser sa carrière de chanteuse en 2011, lorsqu’elle est invité par l’association Transcends au premier festival HipHop féminin à Guatemala City.

Dyna [ D-Fazé / Welcome / K-RMA]
En 2013, elle remporte avec DJOS, la Carl Cox European DJ Competition parmi plus de 700 candidats et part jouer à Ibiza pour la soirée Carl Cox Revolution.

En 2003, Dyna participe a un contest dj féminin franco-allemand parmi 180 candidates… Elle le remporte avec brio et s’envole pour l’Allemagne ou elle jouera dans de multiples soirées dont les Francofolies de Berlin, le Polar TV et la PapierFabrik au coté de Kiki du célèbre label B-Pitch Control d’Ellen Alien….

En solo ou au sein du sound system D.FaZé, elle s’impose sur la scène rave européenne depuis 1999 avec ses mixs hardtechno et hardcore.

Dyna aka Deiva :

En 2010, Après un succès éminent sous le nom de Dyna, elle souhaite élargir son champs musical et joue également des sets aux sons plus electro et techno mais toujours dancefloor !
Pendant quelques années, elle se fait donc également appelé Deiva sur les flyers quand elle est bookée pour jouer ce style.
En 2017, elle abandonne le pseudo Deiva pour conserver uniquement Dyna, comme depuis ses débuts dans la musique, sans pour autant abandonner son éclectisme et la variété de ses sets en fonction des soirées ou elle est invité a jouer : marque de fabrique de cette DJ fun et délirante !

Un peu d’histoire (mais pas trop, car c’est vite relou lol)

Dyna, fan de hard-rock et de métal et à la formation classique (solfège et piano), découvre l’univers techno à l’âge de 16 ans avec le tubesque « pump up the jam » de Technotronic, la trance Goa et le hardcore hollandais a la Thunderdome…
A 18 ans, la Seine-et-Marne où elle est née et où elle vit encore, devient le berceau de la free party et des Teknivals. C’est la rencontre d’une jeune femme créative et d’une scène à l’univers
révolutionnaire et rebelle, parfaitement illustré par le célèbre « You might stop the party but you can’t stop the future » du sound system londonien Spiral Tribe.

La jeune femme, séduite par le mouvement, ses idéaux et son identité musicale, s’engage pour défendre et imposer les programmations de free party et des rave sur le territoire européen. Cette militante acharnée se découvre une passion pour les sons violents, la hardtek et le hardcore, contrastant terriblement avec son apparente douceur et une élégance féminine à souhaits.

D.FaZé Sound System :

Mai 1997, en teknival en Normandie, la jeune femme rencontre DJOS (aka Djules), qui mixe en solo depuis 3 ans. Le duo se forme, crée 3 labels (DFZ rec, Insekt Rec, Nappage Norcturne rec) et le couple est booké partout en France mais aussi en Europe aux cotés des plus grands Djs de la scène rave et devant un public toujours plus nombreux !

En 1999, Dyna et Djules créent leur sound system D.FaZé avec leur groupe d’amis.
Les soirées s’enchaînent jusqu’en 2009 et grâce à leur qualité, elles marqueront tout une époque et une génération de ch’ti raveurs et aussi au delà….
En avril 2001, Dyna & DJUles créent le label Insekt Records qui deviendra un des labels de référence de la scène hardcore free party française, puis en 2004, c’est la création d’un second label hardtek hardfloor : DFZ Records. Au total 10 maxis vynils sortent dans les bacs, les Djs underground se les arrachent et ils sont joués dans les raves aux quatres coins de l’Europe.

En 2005, le duo se produit, comme chaque année depuis 6 ans, lors de la désormais célèbre rave de la braderie de Lille organisée par leur sound system D.FaZé qui réunit plus de 6 000 personnes à l’aéroport de Lesquin, près de Lille.

En 2008, 2009 et 2010, c’est la Belgique qui s’emparent du phénomène, le duo ne cesse de jouer aux quatre coins du pays, ils sont les têtes d’affiches de nombreuses soirées et festivals alternatifs.

En 2010, Dyna est choisie pour témoigner dans le livre de l’écrivain / musicologue Guillaume Kosmicki, devenu une référence : « Free party, une histoire, des histoires » et assoit ainsi sa réputation de DJ européen.

En 2012, Dyna & DJOS créent le label electro Napage Nocturne et 7 Eps sont disponibles sur les plateformes numériques comme Beatport.

Ils mixent toujours devant des milliers de happy people, leurs sets, vidéos et photos sont vues des centaines de milliers de fois sur le web.

En 2014 et 2016, Dyna part faire 2 tournées en Nouvelle Calédonie aux cotés de Woody Mc Bride, Citizen Kain, Elisa Do Brasil…où elle séduit un nouveau public au bout du monde !

Aujourd’hui, Dyna a quitté DJOS et le nord pour s’installer dans le sud de la France. Elle a rejoint le sound system normand K-RMA / ITF / Intoxytek au célèbre mur de son noir et jaune ainsi que la DJ team de l’association Welcome à Grenoble.
Passionnées, technique, charismatique et toujours aussi déjantée, Dyna continue d’enflammer les foules avec ses sets qui sont à chaque fois remarqués…

Que ce soit en electro techno, hardtek tribe hardfloor ou hardcore, ses prestations pourraient se résumer ainsi :

Dancefloor et echange fusionnel avec le public.

Pour 2018, Dyna s’associe avec Missyl du sound system Nonem qu’on ne présente plus, notamment pour l’organisation de ses énormes et mythiques teufs en Italie… Les 2 Djettes passionnées, nous préparent un nouveau duo qui s’annonce haut en couleur et en émotions pour le dancefloor !!!

Horaire : 20h à 06h
Tarif : 7 euros + Carte d’adhésion des Tanneries

Stand de sensibilisation by Consentis
Stand by Sexy SouciS

Table de Presse by La Mistoufle-FA

Street-Art Live Perfomance by Pink’Art RoZ
Open Platine (23h à 01h)
Restauration by Dubzzz

Sonorisation by Cohésion Sonore / Mamatek

Source et illustration : Conscience Nocturne

Publié par Jondi

Réagissez à cet événement

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *