Chargement Évènements

La Déficitaire #1 : L’Uzine, Vîrus & Blaiz’, Stélio & Sandro Grabuge

Déficit Organisé et Maloka présentent.

L’Uzine :
On leur disait que s’ils ne travaillaient pas à l’école ils finiraient à l’Usine. Quitte à y finir, ils ont décidé de créer la leur, mais avec un Z connard.
A la base, l’Uzine était un super-crew composé de nombreux membres venant de Montreuil et Romainville qui se retrouvaient régulièrement dans les studios de répétition du Café la Pêche à Montreuil. Puis au fil des départs, des arrivées, puis des retours, les « z’ouvriers » qui la constituent sont aujourd’hui les 4 emcees TonyToxik, Souffrance, Cenza, Tonio le Vakeso puis les deux deejays, G High Djo et Soul Intellect.
Bercé à l’école du freestyle et de la scène, le groupe se revendique old school avec une influence majoritaire claire pour le son new-yorkais des années 90. C’est dans cette couleur qu’ont été produits leurs trois albums « La goutte d’encre » en 2011, « A la chaîne » en 2014 et, le tout dernier, « Jusqu’à la vie » en 2020, qu’ils défendent actuellement sur scène.
Le groupe constitue le socle mais doit aussi leur permettre de s’épanouir musicalement en solo. Ces dernières années les albums de Tony Toxik et Cenza ont eu, chacun à leur échelle, les honneurs de la critique dans le milieu rap. Celui de Souffrance, « Tranche de vie » sorti en 2021, l’a carrément placé, grâce notamment à un freestyle sur Skryrock, au milieu d’un buzz et sur la ligne du départ d’une belle carrière dans la musique. Quant à Tonio le Vakeso il vient tout juste de se lancer avec son premier album « Colère et Peines » contenant une liste de featurings à faire rougir tout le rap indé.
Se définissant régulièrement comme un groupe de scène, il travaille cet aspect avec le souci du moindre détail faisant d’eux un des groupe de rap français les plus performants en live.

Vîrus & Dj Blaiz’ :
Ecrire pour décrire l’un des meilleurs écrivains de la musique française…Classer ou ranger la musique de quelqu’un dont les mots nous désordonnent, nous déclassent, nous déplacent, est chose bien ardue.
Vîrus ne vient pas aux Tanneries pour faire la teuf, faire allumer des briquet ou faire danser la fosse…Il vient vous mettre dans la gueule ses tiraillements intérieurs et, par la même, vous plonger dans les profondeurs obscures et non assumées de votre personnalité.
Depuis une quinzaine d’années c’est ce qu’il fait sur disque, dans son coin, dans la marge du rap français. La seule fois qu’il a fait partie d’un groupe, ça s’appelait Asocial Club, c’est vous dire…Le reste du temps il opère seul, avec des projets sans featuring, des morceaux qu’ils consacrent aux barrières sociales et mentales, à la folie, la mort, l’enfermement, à une société déséquilibrante.
Vîrus joue avec les mots comme personne, il aime leur trouver des sens, leur offrir plusieurs vies. Il aime aussi redonner vie à des mots oubliées, des mots qu’on ne lit plus, comme ceux de Jehan Rictus, « poète de la misère » du XIXème siècle, qu’il incarne aux côtés de Jean-Claude Dreyfus sur le livre-disque Les Soliloques du Pauvre, son dernier album en date.
Vîrus artiste solitaire oui mais pas sans Banane son beatmaker, pierre indispensable à la construction de son univers. Pas sans Dj Blaiz’ non plus, DJ phare de la scène rap indépendante française et qui sera un élément clé du cérémonial aux Tanneries.

Stelio & Sandro Grabuge
Régional de l’étape et activiste du rap français depuis un vingtaine d’années, rappeur, producteur, organisateur d’événements, on ne sait plus très bien comment définir Stélio. Ce dont on est sûr c’est que vous avez certainement déjà assisté à une soirée qu’il a organisée. En ce moment en pleine promo de la compilation « Kill Me » qu’il co-produit, ll viendra vous présenter son nouvel ep « La croisée des chemins » sorti en 2020. Il sera accompagné sur scène par son frère Sandro Grabuge.

Event Facebook

Source : La Déficitaire

Publié par Jondi

À voir également

Réagissez à cet événement

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *