Chargement Évènements

Musique – Marathon Rameau saison 2 : le programme

Voir la carte des lieux

Chargement de la carte ...

Deuxième édition du Marathon Rameau, samedi 17 et dimanche 18 novembre 2018 dans divers lieux de Dijon – Prélude le vendredi 16 novembre 2018. Proposé par les Amis de Jean-Philippe Rameau et Vivartis.

AU PROGRAMME:

Vendredi 16 novembre 2018 (Prélude)
12h – Halles de Dijon – Gratuit – « Sonnerie aux Halles ». Quelques fanfares et airs du XVIIIe siècle pour lancer le Marathon par la jeune génération des cuivres du conservatoire de Dijon, sous la direction de Thierry Caens.

Samedi 17 novembre 2018
• 9h – Départ Archives municipales – Gratuit – Déambulation sur les pas de RameauUn parcours pédestre, accompagné par Éliane Lochot de la ville de Dijon, dans le Dijon historique, une promenade aux côtés de Rameau et pour terminer, salle de Flore, une intervention au clavecin de Patrick Heilmann.

• 11h – Conservatoire de Dijon (salle Rameau) – Gratuit – Les élèves du CRR jouent RameauLe conservatoire de Dijon est un vivier de jeunes interprètes, les classes se sont immergées dans le répertoire de Rameau, comme un apprentissage.

• 15h – Salle de Flore (Palais des Ducs) – 10 euros (5 euros tarif réduit) – Les Bouffons de la Querelle ; Le Songe du RoiMichel Pignolet de Montéclair est le compositeur qui a eu le plus d’influence (avec Campra) sur Rameau. La cantate “La Mort de Lucrèce” est en italien pour montrer l’importance de l’art ultramontain chez les compositeurs français de cette première moitié du XVIIIe siècle. François Couperin était également fondu de vocalité italienne. Il a beaucoup écrit, dans sa jeunesse, sous des pseudonymes italianisés, comme Coperino… C’est sur ce terreau qu’a germé “La querelle des bouffons“ en 1752 avec, comme chef de file pour le goût français, Rameau, bien sûr.
Jérôme Van Waerbeke et Clémence Schaming (violon), Julie Dessaint (viole de gambe), Cécile Achille (soprano), Patrick Heilmann (clavecin).

• 16h – Salle de Flore – 10 euros (5 euros tarif réduit) – Clavier SessionLa nouvelle génération de professeurs du conservatoire de Dijon s’est prêtée au jeu et a conçu un programme où Rameau est le miroir de Debussy mais aussi d’autres grands compositeurs du XXe siècle (Escaich, Connesson…).
Natacha Mekonian & Benoit Tourelle (piano).

• 18h – Salle de Flore – 10 euros (5 euros tarif réduit) – Musique de ChambreL’Orchestre Dijon Bourgogne (ODB) propose un programme de musique de chambre réunissant la flûte, la harpe et l’alto. Une récitante assurera les liens et les transitions, toujours dans le cadre du miroir Rameau-Debussy.
Claire Louwagie (flûte), Sandra Delavault (alto), Esther Kubiez (harpe), Frédérique Morvan (récitante).

• 20h30 – Salle de Flore – 10 euros (5 euros tarif réduit) – Récital de pianoLe grand pianiste François Chaplin s’associe au “Marathon Rameau” pour un superbe programme présentant Rameau, Debussy mais aussi Chopin. Ces œuvres mettront en valeur la musicalité raffinée de ce pianiste d’exception et sa virtuosité sans faille.

Dimanche 18 novembre

• 10h30 – Musée des beaux-arts – Gratuit – Audition des élèves de Musique AncienneLes élèves du conservatoire de Besançon ne sont pas oubliés. Pilotés par les professeurs du département de musique ancienne (Alain Gervreau), ils joueront Rameau et son temps.

• 14h30 – Salle de l’Académie / Bibliothèque municipale – Gratuit – Conférence « Le clavier de Rameau à Debussy »Le musicologue Denis Morrier, professeur au Conservatoire national supérieur de musique (CNSM) de Paris, propose une conférence autour du clavier, instrument roi, de Rameau à Debussy, parce qu’un regard historique sur les instruments permet de mieux comprendre la musique.

• 16h – Place de la Libération – Libre participation – Le troisième flashmob de Rameau – Tambourin de Dardanus. Pour le troisième flashmob de Rameau, cette fois-ci, Thierry Caens cède la baguette à Éric Scrève, directeur du conservatoire de Besançon et l’arrangement à Étienne Planel, professeur au conservatoire de Dijon. Un nouveau souffle pour cette formule ludique et instantanée ouverte à tous en collaboration avec l’École supérieure de musique (ESM) Bourgogne-Franche-Comté.

• 17h – Salle de Flore (Palais des Ducs) – 10 euros (5 euros tarif réduit) – Barroco Tango – Les Violon du Roy. Une proposition originale de Carolina Udoviko, chorégraphe-danseuse, et de Frédéric Martin, violoniste, passionné de Tango, qui ont imaginé un spectacle où se côtoieront les musiques anciennes de Biber, de Schmelzer, d’Uccelini avec celles plus actuelles de Piazzolla, de Leguizamon et De Caro…
Frédéric Martin (violon), Lysandro Donoso (bandonéon), Carolina Udoviko et Kira Makarova (danseuses).

Source et illustration : Marathon Rameau

Publié par Jondi

Réagissez à cet événement

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *